Koenigsbourg et Koenigsberg

Orschwihr


Koenigsbourg et Koenigsberg


Le Château du Haut-Koenigsbourg, près de Sélestat, domine la vallée rhénane des hauteurs nommées au Moyen-âge Staufenberg. Cette appellation lui venait du welsch Estufin (1), lui même venant du vieil allemand Stoph qui signifie coupe ou même cloche. Et cela est vrai, vu de la plaine d’Alsace, cette hauteur vosgienne de 757 mètres ressemble à une cloche renversée. La Frontière linguistique est proche de ces lieux.


En Alsace, contrairement à la Moselle, cette frontière linguistique a progressivement reculée, au cours de l’histoire, au profit de l’alémanique. Et cela explique la germanisation progressive de certains lieux dits. L’examen topologique nous révèle son passage dans la vallée de Liepvre, au nord du massif du Haut-Koenigsbourg, voisin du massif de la Vancelle en zone welsch. Dans ce massif de la Vancelle, on notera, en passant, une montagne nommée Altenberg, comme celle près de Sierck en Moselle.


Au 12ième siècle, à la suite de querelles guerrières, le château d’Estufin revient à la famille impériale germanique des Hohestaufen qui le nommera Koenigsburg, qui signifie « château royal ». Tantôt, il apparaîtra sous le nom de Koenigsberg.


En 1453, il est renommé en Hohekoenigsburg, afin de bien le distinguer du château de Koengisheim-le-bas situé au pied de la montagne, nommé aujourd’hui Kintzheim. Le rapprochement avec le nom de la Ferme de Koenigsberg, près de Sierck, Kinsburg (3) en platt mosellan, est surprenant et évident.


De ces rapprochements linguistiques on notera que les langages locaux sont bien souvent de précieux auxiliaires dans la compréhension de notre lointaine histoire.


Note: Le pays Welsch est une zone tampon entre les mondes des langues alémaniques ou germaniques et celui des langues romanes. Elle offre beaucoup de riches variétés linguistiques, fruit de la rencontre de deux mondes culturels. Venant de Suisse, elle sillonne la crête des Vosges, traverse la lorraine mosellane pour filer au Sud du Luxembourg avant d’entrer en Belgique pour revenir finalement dans le nord de la France. En Belgique, la langue wallonne possède un rapport direct avec le welsch.


(1) En portugais, Estufin signifie serre, tente.


Voir « Le château du Haut-Koenigsbourg » – R.Lehni et H. Champellion – Editions Ouest-France

situation
koenigsberg Moselle